L'invité de la semaine dernière : Thomas Tsymbal

 

LES INVITEES DU COSMOPIF

 

N°229 (lundi 23 mars 2009)

 

Sandrine Bielecki

Responsable des relations presse chez Thales Alenia Space

www.thalesgroup.com/space

 

 

 

Qui êtes-vous, Sandrine Bielecki ?

Je suis en charge des relations presse chez Thales Alenia Space. Je vis et travaille dans le sud de la France, à Cannes, oui, face à la mer.

 

 

En compagnie de l'astronaute italien Paolo Nespoli à l'intérieur du module de jonction Hamony

réalisé sous la maîtrise d'œuvre de Thales Alenia Space

 

 

Quel a été votre parcours professionnel ?

Il ne me semble pas très utile de s’étendre à ce stade, sauf si on est un personnage exceptionnel bien sûr. En bref, donc : après avoir passé la première partie de ma vie professionnelle dans les tableaux Excel comme contrôleur de gestion, mes patrons ont estimé que mon énergie et mes "bavardages" seraient plus utiles dans la communication. Je ne sais pas s’ils ont eu raison mais en tout cas je m’amuse beaucoup plus, même s’il faut changer de logo tous les deux ou trois ans.

 

 

Quelle est votre passion, comment est-elle née, comment la vivez-vous ?

Je vais être honnête : dire que le spatial est une passion serait exagéré. Même si c’est un domaine magique, même si mes satellites sont les plus beaux du monde, même si je rencontre des gens extraordinaires et que j’aime la Guyane, même s’il m’arrive d’avoir les larmes aux yeux sur des lancements émouvants…. Je suis obligée d’admettre que ma vraie passion est de partager d’autres émotions lors de rencontres sous-marines tout aussi exceptionnelles. Mais ces deux domaines ne sont probablement pas si éloignés que ça…

 

 

Requin longimane en pleine mer tropicale

 

 

Quelle anecdote ou souvenir fort souhaiteriez-vous nous faire partager ?

Sans hésiter, je pense au succès de l’arrivée de la sonde Huygens sur Titan. Je n’avais jamais vu une émotion pareille. Notre responsable technique qui s’évanouit dans la salle de contrôle quand on a reçu le signal de la porteuse. Jean-Pierre Lebreton, le chef de projet ESA, qui arborait partout une feuille A4 avec un pic de signal au milieu, les larmes aux yeux et qui a prononcé la phrase reprise dans tous les médias "We heard the baby cry". Le numéro 2 de la NASA qui pleurait sur son estrade. Et notre PDG de l’époque qui découvrait le monde de la science et a dit "il y en a de l’émotion, on n’avait pas ça dans les télécoms".

 

 

We heard the baby cry

 

 

Quelle serait votre photo spatiale ou astronomique préférée et pourquoi ?

Je choisis les anneaux de Saturne pris par Huygens lors de la traversée à fond les ballons protégée derrière son bouclier. On ne voit rien, on ouvre les flaps, et ça donne ça… Du grand art ! Depuis, je cherche désespéramment un photographe de talent de ce niveau mais j’ai du mal. Désolée, Stéphane, tes photos sont très belles mais tu es quand même battu !

 

 

 

De la même manière, quel objet spatial retiendriez-vous ?

Je retiens Phoebé, une Lune de Saturne également dévoilée par la sonde Cassini en 2005. On dirait un visage torturé, il est splendide ce caillou. J’ai eu le coup de foudre.

 

 

 

Que représente pour vous Spoutnik-1 ?

C’était le début, il en fallait un. Le Spoutnik, c’est le satellite le plus romantique qui soit.

 

 

Que représente pour vous le personnage de Youri Gagarine ?

Un mec, un vrai, un qui en avait !

 

 

Que représente pour vous la station Mir ?

Un endroit où ils ont passé quand même du bon temps, si on en croit Valéry Poliakov qui nous a raconté un jour les dessous cachés de la station…

 

 

Quel souvenir gardez-vous de la nuit du 20 au 21 juillet 1969 ?

Personnellement de la nuit même, je n'ai pas de souvenir vivace, c'est que j'étais petite encore... Mais pour l'histoire, ce sera un souvenir collectif inoubliable. Par contre, c'est le film peu connu Que faisaient les femmes pendant que l'homme marchait sur la Lune ? qui me vient à l'esprit, vous devriez le regarder, un joli moment de vérité et d'humanité.

 

 

Que faisaient les femmes pendant que l'homme marchait sur la Lune ?

de Chris Vander Stappen (France-Belgique, 2001)

 

 

Quel serait votre rêve spatial le plus fou ?

J'aimerais me téléporter de planète en planète et de galaxie en galaxie parce qu’on n’a plus de temps à perdre et que je suis une frustrée de Star Trek !

 

 

 

Merci, Sandrine Bielecki !

 

Interview réalisée par mail en mars 2009

 

 

 

La semaine prochaine (lundi 30 mars 2009) : Joseph F6ICS Lemoine

 

 

 

 

Les coordonnées des invités ne sont communiquées en aucun cas