LES INVITES DU COSMOPIF

 

35e anniversaire de la mission Apollo 14 sur la Lune (31 janvier-9 février 1971)

 

Edgar D. Mitchell

50e sujet de l'espace

28e astronaute américain

6e homme sur la Lune

www.edmitchellapollo14.com

 

   

 

 

Edgar D. Mitchell en bref

Né le 17 septembre 1930 à Hereford (Texas), marié, deux enfants

Pilote d'essais (Capitaine) de l'U.S. Navy

 

Diplômes universitaires

Licence en gestion industrielle au Carnegie Institute of Technology (1952), Bachelor of Science en génie aéronautique à l'U.S. Naval Postgraduate School (1961) et doctorat en Aéronautique et Astronautique au Massachusetts Institute of Technology (1964)

 

Carrière militaire

Entré dans la Marine en 1952 et pilote en mai 1953, son expérience comprend des vols opérationnels, des vols d'essais, de l'ingéniering, du management et de l'instruction.

Il totalise 4 000 heures de vol dont 1 900 à bord d'avions à réaction.

 

 

Edgar Mitchell en 1966

 

Expérience spatiale

Sélectionné par la NASA en avril 1966 (5e groupe d'astronautes)

Doublure de Gene Cernan (pilote du module lunaire) lors de la mission Apollo 10 (mai 1969) puis de Charles Duke (pilote du module lunaire) lors de la mission Apollo 16 (avril 1972)

1 vol spatial : pilote du module lunaire Antares lors de la mission Apollo 14, 3e débarquement américain sur la Lune (31 janvier-9 février 1971)

Durée de la mission : 9 jours et 2 minutesDurée du séjour sur la Lune : 33h30 sur la Lune, dont 9h17 de marche

 

 

L'équipage de la mission Apollo 14

Edgar Mitchell (à droite) aux côtés d'Alan Shepard (commandant)

et Stuart Roosa (pilote du module de commande)

 

 

Autres activités

Edgar Mitchell quitte la Marine et la NASA en octobre 1972 pour fonder l'Institute of Noetic Sciences. Il se met à étudier la conscience humaine et les phénomènes psychiques et paranormaux dans la recherche d'un terrain commun entre la science et l'esprit.

Il crée la société Edgar Mitchell Corporation qu'il préside de 1974 à 1978 puis préside la Mitchell Communications Company.

En 1984, il est le co-fondateur de l'Association of Space Explorers. Il est introduit au sein de l'Astronaut Hall of Fame en 1997.

Edgar Mitchell a publié deux ouvrages : "Psychic Exploration: A Challenge for Science" (1974) et "The Way of the Explorer" (1996).

 

 

 

4 questions à Edgar Mitchell

 

 

Pour quelle(s) raison(s) avez-vous voulu être astronaute ?

Because it represented an exploration into the unknown. It promised new knowledge.

La conquête de l'espace représentait pour moi une exploration vers l'inconnu. Elle était porteuse de promesses de nouveaux savoirs.

 

 


Quel souvenir fort conservez-vous de votre expérience spatiale ?

The appearance of planet Earth as it appears from deep space.

Je retiens l'image de notre planète Terre alors qu'elle apparaît dans l'espace infini.

 

Un autre souvenir recueilli par Paul Cultrera, webmaster du site De la Terre à la Lune :

We would have landed without the landing radar, because the computer was right on course, and we were in backup/manual abort mode, which meant that when we pitched forward to initiate an abort, we would have known we were right on target and would have then proceeded to land

Nous aurions pu atterrir sans le radar d'atterrissage, parce que l'ordinateur fonctionnait parfaitement et que nous étions en mode d'abandon manuel de secours, ce qui veut dire qu'en tanguant vers l'avant pour entamer la procédure d'abandon, nous aurions su que nous étions parfaitement sur la cible et nous nous serions alors posés.

 

Quelle serait votre photo spatiale ou astronomique préférée ?

The picture of Earth from the vicinity of the moon.

Je choisis la photographie de la Terre depuis l'orbite lunaire.

 

 

La Terre apparaît derrière l'horizon lunaire en mai 1969 lors de la mission Apollo 10

 

 

De la même manière, quel objet spatial retiendriez-vous ?

My pick would be the Lunar Module (LM was the final abbreviation, LEM was an early acronym that was abandoned about 1969). I choose it because it was the vehicle that we flew to the surface of the moon and returned into orbit.

Mon objet préféré serait le module lunaire (LM en était l'abréviation finale ; LEM fut son premier acronyme mais fut abandonné en 1969). Je retiens cet objet parce qu'il fut le véhicule qui nous déposa sur la surface de la Lune et nous remmena sur orbite.

 

   

 

Le module lunaire Antares sur la Lune sous l'objectif des astronautes de la mission Apollo 14 et peint par Alan Bean

 

 

Merci, Edgard D. Mitchell !

 

Interview réalisée par mail en janvier 2006

 

 

Searching for Cone Crater (A la recherche du cratère Cone)

Photographie dédicacée d'Edgar Mitchell (DR)

 

Edgar Mitchell a également accordé un entretien à ESPACE Magazine,

à découvrir d'urgence dans le n°18 (janvier-février 2006).

 

La semaine prochaine (lundi 6 février 2006) : Jean Etienne

 

 

 

 

Les coordonnées des invités ne sont communiquées en aucun cas