LES INVITES DU COSMOPIF

 

N°146 (lundi 23 avril 2007)

 

Manchu

Dessinateur

 

 

 

Qui êtes-vous, Manchu ?

Je m'appelle Philippe Bouchet mais je dessine sous le pseudo de Manchu. Je suis né à Cholet (49) en 1956 et je vis à Tours (37). Mes passe-temps sont assez nombreux : la lecture (indispensable quand il faut illustrer un roman), l’aviation (militaire en particulier - je sais, cela fait un peu guerrier mais franchement, un Phantom, un F-105, un Tomcat ou un SU-27… quelles gueules !), les maquettes plastiques (lanceurs spatiaux, avions, véhicules et vaisseaux de science fiction, figurines, etc., etc.), les voitures américaines des années 50 (je possède une Ford Fairlane 500 de 1958 que j’ai restaurée et dont la consommation n’est pas politiquement correcte actuellement…). Tout cela représente énormément de temps.

 

   

 

Une formation de F4 Phantom II au-dessus de la Floride et la Ford Failane 500 de Manchu

 

 


Quel a été votre parcours professionnel ?

Je suis entré à l'école de dessin Brassart de Tours à l'âge de 15 ans et demi (je crois toujours détenir le record du plus jeune élève en première année…). Après trois ans et une quatrième année de spécialisation illustration, j’ai travaillé pour la société Dic sur le design du dessin animé Ulysse 31. Même travail ensuite sur la série Il était une fois… l'espace pour la société Procodis.

 

   

 

La série Ulysse 31 a été diffusée pour la première fois en 1981 sur FR3

tandis qu'Il était une fois… l'espace a débuté en 1983

 

 

Quelques travaux de pub tard, au milieu des années 80, j’ai commencé à illustrer des couvertures de romans de science fiction pour Le Livre de Poche, à la demande de Gérard Klein qui est le directeur de collection (et qui est pour moi l’auteur incontournable de la SF française). C’est aussi lui qui dirige la prestigieuse collection Ailleurs et Demain chez Laffont.

Depuis une dizaine d’années, je travaille pour pas mal d’autres éditeurs. Dans les années 90, j’ai collaboré à la revue Ciel & Espace. J’ai beaucoup apprécié l’illustration spatiale (pour moi, elle complète parfaitement mon travail dans la SF et apporte pas mal de choses - l’inverse est aussi vrai).

L’année dernière Marc Caro m’a demandé quelques designs pour son prochain film : Dante 01 (navette futuriste et station spatiale/prison).

 

 

La station du film Dante 01 imaginée par Manchu

 

 


J’ai également peint quelques scènes de "La vie quotidienne des Martiens" pour l’association Planète Mars (je retrouve là avec beaucoup de plaisir le Space Art). Je travaille aussi avec les éditions Delcourt, l’éditeur de mon art book Science (Fiction), sur deux séries BD : Amenophis IV et Golden Cup (là aussi pour le design) et sur des couvertures d’albums avec Olivier Vatine : Histoire secrète, Hauteville House

 

   

 

Illustrations de la vie quotidienne sur Mars réalisées pour l'association Planète Mars

 

 

Quelle est votre passion, comment est-elle née, comment la vivez-vous ?

Ma passion première est bien sûr mon métier, le dessin, l’illustration. Je vis ça plutôt très-très bien, je crois que c’est un grand privilège de vivre d’une passion. Viennent ensuite trois choses que je placerais au même niveau : la SF, l’astronautique et l’astronomie.

 

 

Quelle anecdote ou souvenir fort souhaiteriez-vous nous faire partager ?

Je n’ai pas d’anecdote particulière qui me vienne à l’esprit. J’aimerais seulement partager deux souvenirs.

 

En 1968, quand je suis allé voir le film de Stanley Kubrick 2001, Odyssée de l’espace, les images et l’histoire m’ont définitivement marqué. A l’époque, je n’ai pas compris une bonne partie du film mais il a eu sur moi l’effet d’un flash (je devais avoir une démarche de zombie en sortant de la séance…).

L’année suivante fut celle des premiers pas de l’homme sur la Lune (deuxième flash…).

Ces deux événements ont réellement influencé la suite.

 

   

 

La base lunaire imaginée par Stanley Kubrick en 1968

et le premier débarquement humain réalisé le 21 juillet 1969

 

 

Il y a aussi certains romans grandiose de Arthur C. Clarke, Iain M. Banks, Greg Bears, Jack McDevitt, Kim Stanley. Robinson… Les moments où je suis scotché devant ma télévision pour les décollages d’une Ariane, d’une navette ou d’une R7…


Quelle serait votre photo spatiale ou astronomique préférée et pourquoi ?

Je choisis cette vue de la surface de Mars prise par la sonde Viking-1. C’était la première fois que l’on voyait un paysage planétaire en détail (excepté la Lune), un désert minéral proche de certains paysages terrestres mais avec une couleur de ciel incroyable et un petit quelque chose d’extra-terrestre, peut être dans l’intensité lumineuse ou l’horizon plus proche.

Ces images ont beaucoup influencé certaines de mes illustrations.

 

 

La plaine Utopia Planitia révélée par Viking-1 en juillet 1976

NASA

 

 

De la même manière, quel objet spatial retiendriez-vous ?

Je choisis cette vue de la navette américaine. Il existe beaucoup d’images de ce véhicule mais celle-là fait assez bien le lien entre la réalité et la science fiction. On pourrait l’imaginer sur un spatioport futuriste côtoyant d’énormes cargos spatiaux, avec dans le ciel deux ou trois lunes… L’ambiance est là…

 

 

Fin de la mission STS-80 le 7 décembre 1996

 

 

J'aurais pu aussi retenir la fusée lunaire Saturn 5, le télescope spatial Hubble, les sondes Cassini-Huygens ou Voyager…


Quel serait votre rêve spatial le plus fou ?

Je rêverais de faire un voyage dans un vaisseau relativiste et revenir sur Terre ensuite pour voir comment les Terriens ont évolué… Plus modestement, faire un Grand Tour, visiter les planètes du Système solaire, et plus particulièrement Mars (je suis extrêmement jaloux des futurs explorateurs qui verront tous ces paysages). J’espère vivre assez longtemps pour assister à un débarquement humain là-bas (mais là, je suis de plus en plus pessimiste…). Plus modestement encore, participer à un vol zéro G.

 

 

L'Airbus 300 Zéro G de Novespace au décollage à Mérignac

Photo Pif

 

 

Que représente pour vous le personnage de Youri Gagarine ?

Gagarine, c'est le Terrien qui a fait passer l’humanité dans l’ère spatiale.

 

 

Que représente pour vous la station Mir ?

Mir, c'est le triomphe du rafistolage efficace et de la technologie russe rustique et sure.

 

 

Que représente pour vous Spoutnik-1 ?

Spoutnik, c'est un petit objet mais une grosse impression sur la nation américaine à l’époque.

 

 

 

Merci, Manchu !

 

Interview réalisée par mail en novembre 2006

Remerciements à Richard Heidmann pour avoir permis cette rencontre

(pour le moment virtuelle)

 

 

La semaine prochaine (lundi 30 avril 2007) : Serge Delmas

 

 

Les coordonnées des invités ne sont communiquées en aucun cas