LES INVITES DU COSMOPIF

 

L'invité n°149 (lundi 5 décembre 2005)

 

André Claude Domenech

Concepteur de jeux - Créateur de Studio 7

 

 

Qui êtes-vous, André Claude Domenech ?

Officiellement retraité, je tente, en concepteur impénitent, de donner un tour ludique à la pédagogie en concevant des jeux. Et, en retrouvant mes racines, je me suis intéressé à ce que Toulouse offrait de neuf : l'Espace !

Quel a été votre parcours professionnel ?

Mon parcours a pour le moins été original : entré à 16 ans pour classer des dossiers à l'agence Havas à Paris, j'ai découvert les dessous de la publicité et de la communication. En autodidacte, ici et là, j'ai appris les techniques de fabrication, la mise en page de revues et le graphisme, la direction artistique, jusqu'a créer mes propres structures et faire de la conception mon métier définitif.

Quelle est votre passion, comment est-elle née, comment la vivez-vous ?

Chez l'autodidacte, la curiosité fait office d'université. Et m'a poussé à utiliser les techniques d'expression les plus diverses qui m'ont apporté les outils d'expression pour trouver quelques fois les termes d'une forme d'une pédagogie renouvelée.

 

Quelle anecdote ou souvenir fort souhaiteriez-vous nous faire partager ?

Dans ce contexte et devant résoudre un problème de qualité pour un papetier, j'ai proposé un jour -ce qui a été accepté- de déménager et installer dans une importante usine du Périgord -pour la formation de 600 ouvriers papetiers jusqu'alors formés sur le tas-, une presse quatre couleurs ainsi qu'une plieuse, afin qu'ils découvrent ce qu'ils ignoraient jusque là : l'impression sur leur papier et les exigences des imprimeurs. Détail amusant : parmi les images imprimées de démonstration figurait Aldrin sur la Lune...

 

 

La photo du siècle : Buzz Aldrin sur la Lune

 

 

Quelle serait votre photo spatiale ou astronomique préférée et pourquoi ?

Je pense à ce "papillon" extraordinaire dévoilé par le télescope spatial Hubble. Pour la beauté de l'image et parce qu'elle livre les secrets de la naissance d'une grosse étoile.

 

 

Le télescope spatial Hubble pointe le chaudron tumultueux de la naissance d'un étoile appelée N159, située à 170 000 années-lumière dans notre galaxie satellite, le Grand Nuage de Magellan. Des vents stellaires d'une extrême violence, provenant de grosses étoiles nouvellement nées et brûlantes sculptent des crêtes, des arcs et des filaments dans le vaste nuage qui s'étend sur plus de 150 années-lumière. Un type rare de "blob" ionisé et compact se résout pour la première fois en une nébuleuse en forme de papillon, enfermée au centre du maelström de gaz brûlants et de poussière noire. Les détails sans précédent de la structure de Papillon, elle-même d'une taille inférieure à deux années-lumière, sont montrés sur l'image.

 

 

Quel serait votre rêve spatial le plus fou ?

Puisque poussière d'étoile je suis, j'aimerais connaître une autre poussière de la même origine pour échanger quelques souvenirs...

 

 

Merci, André Claude Domenech

 

Interview réalisée par mail en novembre 2005

 

 

La semaine prochaine (lundi 12 décembre 2005) : Gérard Brachet

 

 

Les coordonnées des invités ne sont communiquées en aucun cas