LES INVITES DU COSMOPIF

 

L'invité n°144 (lundi 9 avril 2007)

 

Abdelaziz "Abdel" Badri

Administrateur de l’association Planète-Sciences Ile-de-France

www.planete-sciences.org/iledefrance

 

 

 

Qui êtes-vous, Abdelaziz Badri ?

Tout d’abord, je voudrais dire bonjour à mes parents, à mes amis et à tous ceux qui me reconnaîtront.

J’ai 29 ans, je vis dans le département des Yvelines, dans une petite ville qui s’appelle Meulan où je suis né et où j’ai grandi.

 

 

Quel a été votre parcours professionnel ?

On pourrait qualifier "expérimental" le début de mon parcours. De formation comptable puis commerciale, j’ai été un peu touche-à-tout avant d'entrer dans le monde de l'éducation et de l'animation. D’abord en milieu scolaire comme éducateur au sein d’un groupe scolaire (primaire et maternelle) puis dans le petit monde associatif de ma commune (en tant que membre fondateur et actif d’une association sportive). Ensuite dans un cadre de loisirs et extrascolaire (comme animateur pour un service jeunesse municipal). Plus tard dans le domaine des sciences et techniques (en tant que vacataire pour Planète-Sciences Ile-de-France). Et enfin aujourd’hui dans une fonction d’animation très éducative au contact de publics jeunes en grande difficulté.

Au gré du hasard et des rencontres, notamment avec le secteur Ouest de Planète-Sciences Ile-de-France (coucou Dominique), j’en suis venu à m’orienter et à me perfectionner dans le domaine de l’animation scientifique et technique jusqu'à obtenir un BEATEP option… animation d’activités scientifiques et techniques bien sûr !

Actuellement, j’œuvre dans une structure socioéducative d’une grande ville des Yvelines. Parallèlement, j’essaye d’être engagé (autant que possible) dans la vie associative en étant bénévole et administrateur de l’association Planète-Sciences Ile-de-France.

 

 

Quelle est votre passion, comment est-elle née, comment la vivez-vous ?

J’ai toujours eu un goût pour le sport que je pratique où regarde quand je le peux. Je suis également très intéressé par l'astronomie. Je me porte d’ailleurs officiellement volontaire pour intégrer le championnat de foot-Lune proposé par par Zied Jemai !

Mais ce qui me tient lieu de passion en ce moment, ce qui m’occupe l’esprit et m’invite à m’investir, c’est l’animation (ça tombe bien : c’est aussi mon métier). Un métier où l'on parle d'éducation, d'émancipation, d'engagement, de lien social, de politique (au sens étymologique du terme), de connaissance et qui vit dans un contexte sans cesse en évolution.

Sans oublier le rôle des sciences et techniques dans ce tout qui je l’espère va aller en grandissant car elles mériteraient à mon avis une place bien plus importante. Dans ce domaine, la pratique ne rejoint pas toujours la théorie mais, quand on y arrive, on peut en être heureux et fier… Heureux d’avoir pu transmettre à des jeunes (et à des moins jeunes) le goût de la curiosité, l’envie de s’intéresser, de s’émerveiller, de s’investir.

C’est cette passion qui me permet de faire un métier qui me plait et aujourd’hui de me sentir engagé et valorisé au sein de Planète-Sciences Ile-de-France, où je fais pratiquer (entre autres) la robotique, l'astronomie, le cerf-volant et la microfusée aux plus jeunes.

 

 

Quelle anecdote ou souvenir fort souhaiteriez-vous nous faire partager ?

Je pense à une observation collective. C’était près de Madrid, à l'occasion de la eclipse anular de sol du 3 octobre 2005, où 2 500 personnes étaient réunies côte à côte pour lever les yeux au même moment et vers la même direction. Avec probablement pour tout le monde la même sensation un peu troublante…

 

 

Organisée par Planeta Ciencas et Planète Sciences, l'opération Eclipse de sol a Madrid

a rassemblé jeunes Espagnols et Français à Alcobendas, dans la banlieue de Madrid

le 3 octobre 2005, à l'occasion de l'éclipse annulaire de Soleil.

Photo Pif

D'autres photos sur www.planete-sciences.org/astro/eclipse2005/

 

 

Quelle serait votre photo spatiale ou astronomique préférée et pourquoi ?

Je choisi cette image de la nébuleuse M57 réalisée par le télescope Hubble. En plus d’être magnifique, je trouve cet photo intrigante et fascinante…

 

 

Crédit Hubble Heritage (AURA/STScI/NASA)

 

 

De la même manière, quel objet spatial retiendriez-vous ?

Je retiens la fusée lunaire des albums Objectif Lune et On a marché sur la Lune : c’est l'un des premiers objets spatiaux que j’ai pu connaître…

 

 

 

Quel serait votre rêve spatial le plus fou ?

Je rêverais comme beaucoup de pouvoir aller dans l’espace (dans la fusée d’Hergé). Pour observer un clair de Terre depuis la Lune par exemple…

 

 

 

Merci, Abdelaziz Badri !

 

Interview réalisée par mail en mai 2006

 

 

La semaine prochaine (lundi 16 avril 2007) :  Jean-Pierre Luminet

 

 

Les coordonnées des invités ne sont communiquées en aucun cas