L'invité de la semaine dernière : Fred Haise

 

LES INVITES DU COSMOPIF

 

N°288 (lundi 12 juillet 2010)

 

Jean-Pierre Talbot

Enseignant et unique incarnation de Tintin au cinéma

 

   

 

 

Jean-Pierre Talbot en bref

Né le 12 août 1943 à Spa (Belgique)

Instituteur puis directeur de l'école libre Roi Baudoin à Spa (aujourd'hui retraité)

Acteur dans Tintin et le mystère de la Toison d'or de Jean-Jacques Vierne (1961) et Tintin et les oranges bleues de Philippe Condroyer (1964)

Passionné de tennis, ski et canicross, ceinture noire de judo

Auteur du livre J'étais Tintin au cinéma (éditions Jourdan, 2007)

Marié, père d'une fille et grand-père de trois petits-enfants.

 

   

 

Avec Hergé sur le tournage du Mystère de la toison d'Or

DR

 

 

Jean-Pierre Talbot reste jusqu'à présent le seul acteur à avoir incarné le personnage de Tintin au cinéma. Il fut remarqué pour sa ressemblance physique alors qu'il était moniteur de sport sur une plage d'Ostende, en 1960. Hergé lui-même, lorsqu’on lui présenta le jeune homme pour la première fois, s’exclama : "Ah oui ! C’est bien lui !" Il tourna deux aventures alors qu'il avait 18 et 21 ans. Un troisième tournage fut envisagé en 1967 puis annulé. De ces expériences, Jean-Pierre Talbot retient dans l'avant-propos de son autobiographie : "Mais tout cela a toujours été, et restera à jamais, une parenthèse d'exception dans une vie ordinaire. J'ai eu une destinée normale, mais intense, avec ma famille, mes amis, mes sports."

Si Jean-Pierre Talbot a été le seul à interpréter Tintin au cinéma, il a fallu sept Milou avec des caractères bien distincts pour jouer les différentes scènes des deux films.

 

   

 

 

 

7 questions à Jean-Pierre Talbot

 

 

Etes-vous intéressé par la conquête spatiale ?

Evidemment ! Tout d'abord, j'ai été subjugué quand j'avais 10-11 ans lorsqu'Objectif Lune (1953) puis On a marché sur la Lune (1954) sont parus. J'ai vécu -plutôt j'ai bu- cette aventure, c'était merveilleux -le design de la fusée à damiers, fabuleuse…

Ensuite, comme tout le monde, je me suis imprégné de l'actualité spatiale : je me rappelle la première fois que le Spoutnik est parti, je me souviens de la petite chienne Laïka -j'étais malheureux pour la petite bête mais enfin je savais que c'était pour le bien de l'humanité- et puis, quand Neil Armstrong a placé le pied sur la Lune, ça c'était émouvant !

Il y a eu aussi Dirk Frimout, le premier astronaute Belge. Il m'a dédicacé une photo et moi, je lui ai dédicacé un album On a marché sur la Lune et lui ai écrit : "Quand j'y étais, je ne t'ai pas vu !" [Rires]

Maintenant, je suis toujours intéressé par tout ce qui se passe dans l'espace, toutes les fusées ont toujours un look d'enfer, c'est séduisant.

 

 

Quelle anecdote liée à la conquête spatiale voudriez-vous nous raconter ?

Je me souviens d'un article "De Tintin à Titov" avec ma photo dans un grand journal du type Paris Match quand Le mystère de la Toison d'or est sorti au cinéma, en décembre 1961. Le clin d'œil des deux T, juste quand le film sortait, m'a amusé.

 

 

Quel événement spatial vous a probablement le plus marqué ?

Le premier pas sur la Lune, toujours. Clap, clap, clap ! [Sautillant]

 

 

Quel objet spatial vous fascine-t-il ?

Le plus bel objet spatial, c'est encore la fusée lunaire d'Hergé. Ce n'est pas parce que c'est Hergé, c'est parce qu'elle est magnifique : cet immense truc qui monte, à damier rouge et blanc sur fond noir avec quelques étoiles… J'ai toujours été séduit par cette image-là et d'ailleurs, sur mon bureau à l'école, j'avais une reproduction de la fusée Aroutcheff, évidemment !

 

 

 

Quel serait votre rêve spatial le plus fou ?

Non, pas vraiment, c'est philosopher à ce moment-là. Connaître les autres humains qui sont dans l'univers [Grand rire], savoir ce que c'est, les rencontrer peut-être…

 

 

Comment attendez-vous la prochaine adaptation de Tintin au cinéma ?

Avec curiosité !

 

 

Il ne semble toujours pas y avoir de projet d'adapter les aventures de Tintin sur la Lune au cinéma…

Non mais ce serait bien si Spieberg faisait cela aussi !

 

 

 

Merci, Jean-Pierre Talbot !

 

Interview réalisée le 3 juillet 2010 aux Rencontres tintinophiles de Senlis

 

   

 

 

En février 2011 à l'Euro Space Center de Redu en compagnie de Pierre-Emmanuel Paulis

 

 

 

Attention, coupure estivale : reprise des invités du Cosmopif le lundi 13 septembre 2010

en compagnie de l'astronaute Vance Brand

 

 

 

 

 

 

Les coordonnées des invités ne sont communiquées en aucun cas

 

Retour au