Précédent invité : Bobby Satcher

 

LES INVITES DU COSMOPIF

 

N°218 (lundi 5 janvier 2009)

 

2009 : 40 ANS DU PREMIER PAS SUR LA LUNE

 

Paul "Apolloman" Cultrera

Webmestre du site De la Terre à la Lune

www.de-la-terre-a-la-lune.com

 

 

Paul Cultrera aux Rencontres Auriolaises Spatiales 2006

Photo Pif

 

 

Qui êtes-vous, Paul Cultrera ?

Je suis né à Alès (dans le Gard) en décembre 1975. Marié, père de deux enfants (avec un troisième en préparation), je vis à Lédignan (toujours dans le Gard) et travaille actuellement comme chaudronnier soudeur pour un atelier de matériel agricole à quelques kilomètres de chez moi. Je suis le webmestre d’un site consacré exclusivement au programme lunaire Apollo.

 

 

Quel a été votre parcours professionnel ?

Mon parcours a été des plus banals et n'a rien eu à voir avec le spatial : BEP chaudronnerie et par la suite vie active, fabrication de bennes à déchets, échafaudages en aluminium, etc.

 

 

Quelle est votre passion, comment est-elle née, comment la vivez-vous ?

Ah, ma passion !! Elle est née à l’âge de 6 ans (le 14 avril 1981, pour être plus précis), non pas avec Apollo (depuis longtemps terminé), mais avec la vision en direct du premier atterrissage de la navette spatiale américaine Columbia. Ensuite, des lectures sur le sujet et la découverte du programme Apollo.

 

 

Au jour d’aujourd’hui, je vis quotidiennement cette passion grâce à l’élaboration de mon site web, en participant activement aux débats du Forum de la conquête spatiale ou en échangeant par courrier électronique avec des gens impliqués plus ou moins directement dans les programmes spatiaux (merci Internet !). Je suis aussi collectionneur sur tout ce qui touche le programme Apollo -au grand dam de mon épouse. C'est la raison pour laquelle mes amis m'ont surnommé "Apolloman".

 

 

L'avatar d'Apolloman sur le Forum de la conquête spatiale

 

 

Quelle anecdote ou souvenir fort souhaiteriez-vous nous faire partager ?

Je pense à deux rencontres mémorables.

 

La première eut lieu les 26 et 27 juillet 2006 lors des Rencontres Auriolaises Spatiales de 2006. J’ai pu faire la connaissance durant d’autres passionnés d'espace "en chair et en os" -dont certains membres du Forum de la conquête spatiale ainsi que le webmestre du Cosmopif. J'ai aussi pu faire connaissance avec "mon premier" astronaute, Jean-François Clervoy.

 

 

Jean-François Clervoy aux RAS 2006

aux côtés d'un scaphandre d'entraînement en piscine développé par la COMEX

Photo Pif

 

La seconde rencontre que j'aimerais évoquer fut celle avec le cosmonaute russe Alexeï Leonov, le premier à avoir "marché" dans le vide spatial en mars 1965. Une légende vivante mais aussi un monsieur simple et accessible. C'était le 5 octobre 2007, à l'occasion de l'inauguration publique de l'exposition Cosmomania à la Cité de l’espace de Toulouse. Cela restera inoubliable : sa disponibilité, sa convivialité, sa dédicace. J'en profite pour remercier notre ami Serge Gracieux pour cette belle opportunité qu'il m'a offerte !

 

 

Alexeï Leonov accueilli à la Cité de l'Espace le 5 octobre 2007 par Michel Tognini

Photo Didier Capdevila

 

 

Quelle serait votre photo spatiale ou astronomique préférée et pourquoi ?

Je choisis cette image prise depuis le vaisseau Apollo 8 le jour de Noël 1968 : la Lune au premier plan, la Terre à l'horizon, le ciel noir d'encre.

Je me plais à dire que les Américains ne sont pas allés "la-haut" que pour remporter la course avec leurs rivaux soviétiques…

 

 

 

De la même manière, quel objet spatial retiendriez-vous ?

Je retiens le module lunaire de Grumman Aerospace Corp. car il a non seulement permis l’atterrissage des astronautes sur la surface lunaire ainsi que leur redécollage, mais il a également sauvé la vie de l’équipage du vol Apollo  13 : petit mais costaud !

 

 

 

Que représente pour vous Spoutnik-1 ?

Spoutnik-1, c'est l’avènement d’une ère nouvelle, le point de départ de la plus belle aventure d’exploration de l’humanité pour les siècles à venir.

 

 

Que représente pour vous le personnage de Youri Gagarine ?

Youri Gagarine a été le premier de notre espèce à entrouvrir une porte sur un nouvel horizon et, comme l’a écrit Neil Armstrong : "Il nous appelle tous dans l’espace".

 

 

Que représente pour vous la station Mir ?

Mir fut la première véritable datcha du ciel et une réussite technologique bien au-delà des espérances premières.

 

 

Quel serait votre rêve spatial le plus fou ?

Je ne pense pas que mon rêve soit aussi fou que cela : j'aimerais travailler en tant qu’archiviste historien du spatial, compiler les données technologiques et les rendre accessibles en terme de compréhension au plus grand nombre pour intéresser davantage le public à l’exploration spatiale. Mais je ne sais pas si ce genre de poste existe ; avis aux agences !

Comme je le dit toujours : "Le savoir est un trésor à partager avec tout le monde".

 

 

 

Merci, Paul Cultrera

 

Interview réalisée par mail en janvier 2009

 

 

 

La semaine prochaine (lundi 12 janvier 2009) : Gérard Auvray

 

 

 

 

Les coordonnées des invités ne sont communiquées en aucun cas